Un enfant de moins de trois ans sur deux n’a pas de place de garde (crèche, assistante maternelle, …). Il manque au moins 400 000 places en crèche en France et les nouvelles coupes budgétaires annoncées par le gouvernement ne devraient pas améliorer les choses (chiffres de la CNAF 2012).


En juin 2013, le gouvernement, dans le cadre de sa réforme de la politique familiale, avait fixé l’objectif de 275 000 nouvelles solutions d’accueil pour les 0-3 ans, réparties en 100 000 nouvelles places en crèche, 100 000 via des assistantes maternelles, et 75 000 nouvelles places à l’école maternelle). Cet objectif, qui était déjà en fort retrait par rapport aux 500 000 places annoncées par François Hollande durant la campagne présidentielle, ne sera vraisemblablement pas tenu.


En exigeant 1,4 milliard d’euros d’économies à la CNAF, le gouvernement prive les collectivités locales des moyens nécessaires pour créer les 100 000 places en crèche annoncées. La CNAF estime que c’est environ 40 000 places de moins qui pourront être construites.

Tags:
A propos de l'auteur
Olivier Vial

Directeur du CERU.

Ancien membre du Comité consultatif auprès du Haut Conseil de l’Education - HCE.

Après des études à Grenoble, où il obtient une maitrise d’économie, Olivier Vial poursuit ses études à l’Institut Français de Presse (IFP) à Paris.

Il a été élu au conseil d’administration du CNOUS, de 2000 à 2002. Il a également été membre de la section des "questions économiques générales et de la conjoncture" du conseil économique et social.

Il a, notamment, publié "l’école malade de l’égalitarisme". Il est également président de l’UNI.