Actualité

Mobilisation des têtes de liste à la présidence dès régions contre la division par deux du montant des bourses au mérite

Mobilisation des têtes de liste à la présidence dès régions contre la division par deux du montant des bourses au mérite

Valérie Pécresse, Laurent Wauquiez et Bruno Retailleau ont tenu le mercredi 3 juin une conférence de presse pour dénoncer la division par deux des bourses au mérite.

Les trois candidats ont critiqué vivement la décision du gouvernement de diviser par deux le montant des bourses au mérite qui ont pour but d’aider les élèves boursiers ayant obtenu une mention très bien au baccalauréat. Cette mesure très symbolique, puisqu’elle ne représente qu’une faible économie par rapport au budget de l’éducation nationale, est vivement pointée du doigt par l’opposition comme étant purement idéologique et contraire à la promotion du mérite. Pour Valérie Pécresse, "le gouvernement refuse de faire le choix de l’excellence".

Les candidats ont tous trois annoncé leur intention, s’ils sont élus président de région, de compenser la diminution du montant de ses bourses, afin de continuer à défendre le mérite des jeunes se trouvant dans des situations économiques difficiles. Cette compensation représenterait donc environ 640 mille euros pour la région Rhône Alpes Auvergne à la présidence de laquelle Laurent Wauquiez est candidat.

A la suite de cette conférence de presse, Christian Estrosi, Guillaume Pelletier, François Sauvadet, Marc Le Fur et Xavier Bertrand, ont annoncé qu’ils mettraient eux aussi en œuvre cette compensation du montant des bourses au mérite.

Dans la même rubrique