La crise économique et financière qui frappe l’ensemble des pays occidentaux aura des conséquences sociales, politiques et géopolitiques très importantes. La France ne sera pas épargnée. Au fil des années, les problèmes s’y sont accumulés : poids de la dette, malaise des classes moyennes, développement du communautarisme, discrédit croissant des hommes et des institutions politiques …

Jusqu’ici, la majorité des politiques ont soigneusement évité ces sujets, ou les ont traités avec tellement de précautions oratoires que les français s’en sont naturellement détournés.

Nous ne pouvons plus, désormais, faire l’économie de ces débats. C’est pourquoi, l’UNI, en partenariat avec son centre d’études et de recherches (le CERU) a décidé de lancer une nouvelle collection d’ouvrages intitulée : « la vérité en face ». L’objectif de cette collection est, comme l’explique le manifeste rédigé par le Pr. Rougeot, « d’abord de regarder la vérité en face, c’est-à-dire non pas seulement l’enregistrer, la constater, la décrire, mais aussi l’affronter et relever les défis qu’elle nous pose. »

L’UNI abordera 5 grands thèmes d’ici 2012

Chaque trimestre, jusqu’au premier janvier 2012, l’UNI, grâce à son réseau d’universitaires et aux experts de son centre de recherche, publiera un livre sur un thème précis, par exemple, les retraites, la dette, l’immigration, l’éducation …. Chaque fascicule dressera un diagnostic, sans langue de bois, de la situation ; avant de proposer une série de mesures pour répondre aux problèmes constatés.

Ces propositions seront défendues sur le terrain (campagnes, affiches, pétitions, rencontres) par les militants de l’UNI qui feront vivre le débat au plus près des français. Elles seront, par ailleurs, adressées aux responsables politiques et économiques.

Toutes les propositions dégagées dans le cadre de cette collection seront rassemblées, début 2012, sous la forme d’une plateforme électorale que nous présenterons à l’ensemble des candidats de la droite aux différentes élections nationales en leur demandant de s’engager à défendre ces mesures.

Grâce à cette nouvelle collection et à la détermination de ses militants, l’UNI entend ainsi peser dans le débat politique, en affirmant ses convictions sans ménagement, sans édulcoration, en ayant simplement en vue l’intérêt de la nation. Notre pays a besoin de réformes courageuses et difficiles pour continuer à tenir son rang, l’UNI défendra et soutiendra ceux qui choisiront la voie de l’effort et du redressement et non celle, déjà empruntée par les socialistes, de la facilité et de la démagogie.

A propos de l'auteur
Olivier Vial

Olivier Vial est président de l’UNI et directeur du CERU – centre d’études et de recherches universitaires (Le labo d’idées universitaire).

Ancien membre du Comité consultatif auprès du Haut Conseil de l’Education - HCE.

Après des études à Grenoble, où il obtient une maitrise d’économie, Olivier Vial poursuit ses études à l’Institut Français de Presse (IFP) à Paris.

Il a été élu au conseil d’administration du CNOUS, de 2000 à 2002. Il a également été membre de la section des "questions économiques générales et de la conjoncture" du conseil économique et social.

Il contribue au site Atlantico.

Il a publié "l’école malade de l’égalitarisme".