Actualité

Réactions des organisations de parents d’élèves suite à la concertation sur l’école

L’APEL, l’Association des Parents d’élèves de l’Enseignement Libre

Corinne Saliou, présidente de l’APEL, se réjouit d’avoir participé à « une vraie concertation ». Elle regrette que « que le redoublement ne soit pas supprimé, mais que l’objectif soit de baisser le nombre de redoublants ».
En matière d’orientation, elle estime que « Comme le parent est l’ultime éducateur, il faut qu’il ait le dernier choix. Mais il faut parfois aussi faire comprendre aux parents qu’une orientation ’choisie’ peut être revue, sur les conseils des enseignants, en fonction des résultats ou du comportement de l’élève »

L’UNI, la fédération de la droite dans l’éducation

« La lutte contre l’illettrisme a été soigneusement évitée, les moyens d’assurer la maîtrise des savoirs fondamentaux oubliés. L’objectif de la concertation est de fonder une école accueillante, une école de l’épanouissement, de l’éveil artistique où seront enseignés la morale laïque, l’éducation à la sexualité, la lutte contre les stéréotypes de genre et la nutrition. Cette école redessinée par des babas cool, nostalgiques de leur mai 68, est loin de celle qu’attendent les Français. » déclare l’UNI dans un communiqué de presse.
« Les Français qui attendent un retour de l’autorité en auront pour leurs frais. L’autorité des enseignants sera encore affaiblie par les mesures annoncées ce matin. En matière d’orientation, les enseignants devront obligatoirement suivre les désirs des parents ; les mauvaises notes seront supprimées car les notes doivent "encourager les élèves". Les devoirs à la maison seront également supprimés alors que 68% des français sont pour les devoirs à la maison », poursuit l’organisation de droite.

La PEEP

Déçue, la PEEP regrette par la voix de sa présidente, Mme Valérie Marty que François Hollande « n’a pas donné une vision globale de l’école ». « Alors qu’on attendait une refondation et des engagements forts, le président formule quelques propositions-gadgets comme un référent décrochage aux sein des établissements. »

La FCPE

La FCPE se félicite « d’avoir été entendue sur de nombreux points ». La fédération du conseil des parents d’élèves salue « les déclarations de François Hollande sur le temps scolaire, les devoirs, les notes, le redoublement. »

La FCPE attend d’autres propositions audacieuses notamment « le poids des cartables, la pause du midi, et le temps de transport maximal, »

Dans la même rubrique