CERU

Par Archives CERU

Le 4 mars 2015 à 16h34

Je partage l'article

Le rapport de la Cour des comptes du mois de février 2015, fait état de la mauvaise gestion des centres régionaux des oeuvres universitaires et scolaires. Les CROUS cumulent les défauts d’une institution sur-administrée : enchevêtrement de compétences, multiplicité d’acteurs…

Aucune réforme d’ampleur n’a eu lieu depuis sa création et les quelques tentatives de modernisation n’ont pas eu les effets escomptés. De fait les CROUS sont aujourd’hui à un niveau de désuétude avancé.

Télécharger la note au format PDF

CROUS : une gestion calamiteuse – éclairage suite au rapport de la Cour des Comptes by CERU_publications

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

La violence politique légitimée par des universitaires au nom de l’écologie !

Article lié -

Détrans, les Cassandre de la communauté Trans

Article lié -

Le projet fou des antispécistes