CERU

Par Archives CERU

Le 23 avril 2013 à 11h36

Je partage l'article

Le gouvernement, dans l’exposé des motifs sur la loi ESR sur l’enseignement supérieur et la recherche, précise qu’ « en concertation avec les acteurs et les parties prenantes, nous souhaitons intensifier le dialogue entre la science et la société, l’intégrer à la stratégie de recherche »

Derrière ce qui peut sembler de louables intentions apparaît le risque d’une véritable instrumentalisation de la science. Les principes démocratiques ne sont pas adaptés à la recherche scientifique, ce n’est pas le fait d’être majoritaires à défendre une opinion qui, en fait, une vérité scientifique.

« Sous ses airs bonhommes et généreux, la « démocratie scientifique » cache en fait une idéologie, fondée sur la défiance envers les scientifiques », craint Cassandre, l’auteur de cette tribune.

Or, par opportunisme et démagogie, le risque est grand de voir certains parlementaires profiter de l’examen du texte ESR pour l’amender en ce sens. La recherche française serait alors la grande perdante de cette nouvelle « Science Academy ». Pour rejeter ces amendements et sauver la science, tapez 1.

Instrumentaliser La Science by CERU_publications

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Comment revaloriser le travail en France ? Web-rencontre avec Samuel Tual

Article lié -

REPLAY | Radicalité, violence, doit-on craindre la montée de l’écologie radicale ?

Article lié -

Dissolution de la cellule Demeter: «La décision du tribunal administratif est une atteinte à l’État de droit»