CERU

Par Archives CERU

Le 17 juin 2014 à 17h31

Je partage l'article

Depuis 1995, le nombre de nuitées en colonies de vacances a été divisé par deux, passant de 28 millions en 1995 à 14 millions aujourd’hui. La crise de ce secteur est profonde : concurrence des nouvelles formes de séjours, mises aux normes des bâtiments onéreuses, réglementations très contraignantes, comme celle sur le repos des moniteurs qui impose 11 heures de repos consécutifs et qui est impossible à tenir lors de séjours qui nécessitent la surveillance de nuit des enfants.

Le 10 juin dernier, à l’occasion d’un débat initié par le groupe communiste au sénat, Najat Vallaud-Belkacem, la ministre des Droits des femmes, de la Ville, de la Jeunesse et des sports, reprenant certaines propositions du rapport Menard, a proposé de réorienter une partie des crédits de la CAF (notamment ceux destinés à financer les accueils de loisirs) vers les colonies de vacances.

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

La violence politique légitimée par des universitaires au nom de l’écologie !

Article lié -

Détrans, les Cassandre de la communauté Trans

Article lié -

Le projet fou des antispécistes