CERU

Par Archives CERU

Le 2 juin 2014 à 8h45

Je partage l'article

En 2012, 8,4 % des 14-24 ans ont été victimes d’un vol ou d’une tentative de vol (avec ou sans violence) durant les deux dernières années. Si la situation s’est améliorée par rapport à 2007 (ils étaient alors 10,6 % à avoir été victimes de ce type d’infraction), les jeunes demeurent les principales victimes de l’insécurité.

Le risque pour eux d’être victime d’un vol est supérieur de 4,9 points à la moyenne nationale. En effet, 3,5 % des Français ont déclaré en 2012 avoir été victimes d’un vol ou d’une tentative de vol sur la même période.

Une étude réalisée en 2010 par le Centre de Recherches Sociologiques sur le Droit et les Institutions Pénales avait même souligné que les étudiants couraient des risques (vols ou agressions physiques) encore plus importants que le reste de la jeunesse.

tabdelinquance.jpg

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Comment revaloriser le travail en France ? Web-rencontre avec Samuel Tual

Article lié -

REPLAY | Radicalité, violence, doit-on craindre la montée de l’écologie radicale ?

Article lié -

Dissolution de la cellule Demeter: «La décision du tribunal administratif est une atteinte à l’État de droit»