CERU

Par Archives CERU

Le 17 juin 2014 à 18h28

Je partage l'article

Le projet de loi de finances rectificative prévoit l’annulation de 189 millions d’euros de crédits de paiement pour l’ensemble du Ministère de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur (MENESR).

Sur ces 189 M€ de crédits annulés, 12 concernent l’éducation nationale.

Il s’agit concrètement pour le ministère de l’éducation nationale de l’annulation de 9 M€ de crédits pour la mission « Enseignement scolaire ».

En détails, cela correspond à :

– 2 M€ d’annulation de crédits pour le programme « Enseignement scolaire public du premier degré ».

– 5 M€ d’annulation de crédits pour le programme« Enseignement scolaire public du second degré ».

– 2,4 M€ d’annulation de crédits pour le programme « Enseignement privé du premier et second degrés ».

Par ailleurs, ce sont 3 M€ d’annulation de crédits pour la même mission qui seront imputés pour le programme « Enseignement technique agricole » au ministère correspondant.

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Comment revaloriser le travail en France ? Web-rencontre avec Samuel Tual

Article lié -

REPLAY | Radicalité, violence, doit-on craindre la montée de l’écologie radicale ?

Article lié -

Dissolution de la cellule Demeter: «La décision du tribunal administratif est une atteinte à l’État de droit»